Edito : Bonne nouvelle

Edito : Bonne nouvelle

La réunion du Comité de veille économique (CVE) était porteuse de plusieurs informations.

Il s’agit bien évidemment de bonnes nouvelles. Certes, certains secteurs d’activité, notamment ceux liés à l’export ainsi que ceux se trouvant à l’arrêt par décision des pouvoirs publics, subissent l’impact de cette crise, mais d’autres secteurs s’en sortent plutôt bien, et ce malgré la conjoncture actuelle découlant de la propagation de la pandémie du coronavirus dans notre pays. C’est une bonne nouvelle car le maintien de ces activités veut dire que le système économique n’est pas entièrement paralysé et que beaucoup d’emplois sont préservés.

Cela veut dire aussi que le nombre d’entreprises à accompagner par les pouvoirs publics reste important, mais sans atteindre des limites catastrophiques. Dans ce sens, la nouvelle vague de mesures annoncées par le Comité de veille économique mardi dernier dans la soirée va permettre d’amortir le choc encore plus pour un certain nombre d’entreprises fortement impactées par la crise actuelle.

Il faut dire que depuis le démarrage de cette crise, le plan d’action mis en place et les mesures mises en œuvre à la fois pour l’entreprise et les ménages touchés ont permis de limiter jusqu’ici les dégâts sur le plan économique mais également sur le plan social. Une chose qui a été rendue possible grâce à la forte mobilisation et les efforts consentis par l’ensemble des parties prenantes ainsi qu’une collaboration étroite entre l’Etat et les entreprises. Il faut maintenant garder la même cadence.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *