Edito : Case départ ?

Edito : Case départ ?

Les deux régions de Casablanca-Settat et Tanger-Tétouan-Al Hoceima concentrent à elles seules la moitié des 19.600 cas Covid19 confirmés à ce jour, soit quelque 10.000 cas chacune.

Et ce sont ces mêmes deux régions qui ont fait flamber le nombre de contaminations depuis la mise en application des mesures d’assouplissement. Ce n’est pas surprenant car elles sont les deux principaux pôles où se concentrent les activités industrielles du pays. Mais cela ne justifie en rien la montée inquiétante des chiffres. Le déconfinement a pour objectif de permettre un retour à l’activité et à la vie normale tout en veillant à la protection de la santé publique.

Pour préserver la continuité de l’activité, les responsables des unités industrielles, des lieux commerciaux accueillant le grand public, les opérateurs économiques de manière générale, sont condamnés à respecter scrupuleusement les règles sanitaires. Autrement, et c’est ce qui s’est passé ces derniers jours, tout ce qui a été réalisé depuis le mois de mars en matière de lutte contre la pandémie sera dilapidé avec tous les risques que cela représente pour la communauté.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *