Edito : Concilier

Edito : Concilier

Depuis quelques semaines déjà, le Maroc allège certaines restrictions. Ce fut le cas notamment avec la réouverture des hammams ainsi que les salles de sport à travers le pays après une fermeture qui a duré une année pratiquement.

D’autres mesures d’allègement ne sont pas exclues dans les prochaines semaines. Cela dit, la difficulté réside dans le fait que tous les pays à l’échelle de la planète, y compris le Maroc bien évidemment, savent que la pandémie n’a pas encore pris fin.

Le virus continue de circuler et des variants apparus ces derniers mois mettent tous les systèmes de santé devant le risque d’une troisième ou même une quatrième vague de certains cas. Il n’existe pas de recette miracle pour sortir de cette situation. Il est de ce fait primordial de concilier allègement des restrictions mais également mobilisation pour faire face à tout revirement de la situation.

Au Maroc, nous gardons toujours à l’esprit l’épisode du dernier Aid Al Adha où le pays a payé le prix face à un relâchement total de la part des citoyens dès l’annonce de la levée des restrictions. C’est la raison pour laquelle il va falloir avancer avec une très grande prudence dans le futur. Le but est de permettre ou préparer un retour progressif à la vie normale mais en gardant à l’esprit que nous ne sommes pas à l’abri d’un retournement de la situation. De grands efforts ont été consentis par tous au cours des derniers mois, il sera triste aujourd’hui de les gâcher en quelques semaines.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *