Editorial

Edito: Confiance

© D.R

Le Maroc vient d’effectuer une nouvelle sortie sur le marché international. L’opération qualifiée de grand succès par nos responsables a permis de lever un milliard d’euros.

Force est de constater cependant qu’il est parfois difficile pour le grand public de comprendre ce que veut dire «roadshow», levée de fonds ou encore marché obligataire. Cela veut dire tout simplement que le pays recourt à l’endettement pour se financer.

C’est un choix que notre gouvernement fait comme d’ailleurs de nombreux gouvernements partout dans le monde. Le Royaume vient donc de faire une nouvelle levée de fonds avec succès puisque les investisseurs ou créanciers ont toujours confiance dans l’économie marocaine. Cela dit, il faut se poser des questions sur l’intérêt pour le pays de recourir pratiquement une ou deux fois par an au marché obligataire international.

Car il est difficile de convaincre l’opinion publique que les sorties effectuées par le gouvernement sur le marché financier international servent à mesurer le degré de confiance inspirée par notre économie.

Le mieux serait de parler de l’impact positif que peuvent avoir ces modes de financement mais également l’impact à terme sur les finances publiques. C’est essentiel pour rassurer et entretenir la confiance.

Articles similaires

Editorial

Influence et performances

A l’instar de ses homologues issues de 205 pays, la team marocaine...

EditorialUne

Durabilité vs productivité

L’agriculture et la pêche sont par excellence les activités et non moins...

EditorialUne

Un privé productif

Le caractère résilient de l’économie marocaine est aujourd’hui avéré et indiscutable.

Editorial

Filières archaïques

En l’espace d’une année, les universités publiques marocaines ont doublé le nombre...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus