Edito : Confinement obligatoire salvateur

Edito : Confinement obligatoire salvateur

En pareille période, la santé publique relève de la responsabilité de tous. C’est un fait. Depuis le début, toute la communication est axée sur cet aspect de mobilisation générale et citoyenne pour endiguer la propagation du coronavirus.

Mais la santé publique relève également et surtout de la responsabilité et des pouvoirs régaliens de l’Etat. Les appels à la réduction des déplacements au strict nécessaire et au confinement sur la base du volontariat peuvent contribuer dans un premier temps à freiner la propagation. Mais, comme cela a été vérifié en Italie, en France, en Espagne et bien avant en Chine, il suffit que quelques individus irresponsables et inconscients, même en nombre minoritaire, n’observent pas les consignes de confinement pour que tout le dispositif s’effondre.

C’est comme cela que la France et l’Italie se sont retrouvées avec des bilans qui ont explosé en l’espace de quelques jours. Les pouvoirs publics marocains ont jusque-là, et à juste titre, fait ce qu’ils devaient faire et comme ils devaient le faire. Mais quand certains, malgré les appels solennels à la fermeture de certains endroits publics, continuent à braver les consignes, viendra le temps, très vite, où les autorités compétentes seront obligées d’instaurer le confinement obligatoire et non plus facultatif. Il y va de la santé et de la sécurité de toutes et de tous.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *