Edito : Consensus

Edito : Consensus

Le dossier du Sahara est en train de prendre une tournure accélérée favorable à la position défendue par le Maroc à juste titre et de manière très constructive.

Ce changement de donne vient au terme d’un processus qui a duré plusieurs années durant lesquelles le Maroc a pu et su dérouler un plaidoyer cohérent, réaliste et basé sur des faits réels, le tout dans le respect des usages en matière de diplomatie internationale. Tout le contraire des agissements belliqueux du camp ennemi dont le dernier acte en date a été l’épisode de Guergarate.

Un des facteurs déterminants des avancées positives en faveur du Maroc est certainement cette unanimité absolue et unique en son genre dont fait l’objet la cause nationale sur le plan interne. C’est probablement parce qu’ils n’ont jamais trouvé aucune brèche dans le front et qu’ils n’en trouveront jamais à l’avenir que les adversaires savent pertinemment leur cause illégitime et perdue d’avance.

Au-delà de son contenu spécifique, le dossier du Sahara constitue un bel exemple voire un laboratoire pour des dossiers et sujets d’une tout autre nature. Le Maroc enclenche dans quelques mois un nouveau cycle économique avec un nouveau modèle. Il s’agit d’un challenge éminemment collectif et, comme l’avait si bien dit le Souverain dans un récent discours, la réussite sera collective ou ne sera pas. Et cette réussite peut être à la portée si les différents acteurs politiques, économiques, sociétaux, civils et autres réussissent à reproduire le même esprit d’unité et de consensus…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *