Edito : Continuité

Edito : Continuité

Les récentes gesticulations du régime des généraux d’Alger et de leurs marionnettes de Tindouf prouvent pour la nième fois qu’ils sont en marge de l’Histoire qu’ils n’ont d’ailleurs jamais comprise.

Car, croire que le changement de président américain pouvait induire un retour sur la décision historique reconnaissant la souveraineté du Maroc sur ses provinces du Sud c’est faire preuve de méconnaissance totale en matière de géostratégie. Mais cela n’est guère étonnant de ceux dont l’ignorance et la mauvaise foi ont fait la risée du monde entier.

A l’ère de l’information généralisée et démocratisée, il suffit juste de faire un tour d’horizon dans les archives anciennes et récentes et les sites officiels de l’administration américaine pour se rendre compte que les positions des États-Unis d’Amérique sur les questions concernant le Maroc, y compris celle sur le Sahara, sont constantes depuis plusieurs décennies. La légitimité, le légalisme et les postures connues historiquement au Maroc ont toujours fait de lui un interlocuteur de poids dans la région, respectable, sérieux et écouté et qui ne change pas de discours ou de positions selon l’humeur du moment. L’administration américaine s’inscrit depuis toujours dans cette même logique de continuité et de durabilité et l’a fait savoir. Qu’en est-il maintenant d’autres pays plus proches de nous, comme la France et l’Espagne, qui connaissent encore mieux la région ?

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *