Edito : Couverture sociale

Edito : Couverture sociale

La généralisation de la couverture sociale sera indéniablement le projet phare pour le Maroc au cours des prochaines années.

Si les premières réflexions et mesures sur la couverture universelle remontent à quelques années, le déclenchement de la pandémie du coronavirus a accéléré ce chantier stratégique pour le Royaume.

Loin d’être une mince affaire, ce projet nécessitera un travail important sur les plans législatif et réglementaire. Il va falloir ainsi au cours des prochaines semaines revoir certaines lois, adopter de nouveaux textes et décrets et surtout finaliser le montage financier. Ainsi, l’examen du projet de loi de Finances 2021 a été marqué par la réintroduction de la fameuse contribution sociale de solidarité. Une disposition qui n’a pas manqué de provoquer un vif débat au sein de l’institution législative et sur la place publique.

Les autorités gouvernementales devront faire preuve au cours des prochains mois d’ingéniosité et d’innovation pour boucler le financement de ce chantier très attendu. Une chose est sûre. L’implication de toutes les parties prenantes est requise pour relever les défis. Le Maroc et les Marocains ont rendez-vous avec l’histoire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *