Edito : Criminalité

Edito : Criminalité

Il semble que la pandémie du coronavirus a également un impact sur la criminalité.

En effet, le confinement décidé il y a quelques semaines par les autorités a provoqué une baisse de cette criminalité dans les rues et quartiers du pays, y compris dans les points considérés comme étant chauds. Certes, la criminalité est multiforme et n’est pas uniquement liée au vol à l’arraché ou les coups et blessures…, mais globalement l’on peut d’ores et déjà parler d’une baisse considérable des affaires criminelles lors des dernières semaines.

Par contre d’autres formes de criminalité prospèrent particulièrement en cette période de confinement. Il s’agit bien évidemment de la cybercriminalité qui a pris ces derniers temps une proportion importante en raison de la démocratisation du matériel informatique et de l’accès de plus en plus facile et bon marché à Internet pour de larges couches de la société. Dans ce sens, les citoyens ont un rôle important à jouer dans la lutte contre cette criminalité en ligne, à côté bien sûr des efforts fournis par les services de sécurité.

Les gens doivent ainsi être plus sensibilisés aux risques qu’ils encourent lorsqu’ils se connectent sur la Toile. C’est d’autant plus vrai que les conséquences de ces crimes peuvent être considérables à la fois pour la victime, sa famille et la société toute entière.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *