Edito : CVE

Edito : CVE

L’instauration du Comité de veille économique (CVE) avait marqué la singularité de l’approche marocaine en matière de riposte contre les effets économiques et financiers de la pandémie du coronavirus dans notre pays.

Pour rappel, le CVE qui regroupe plusieurs responsables gouvernementaux ainsi que des représentants du système bancaire et du secteur privé, avait pris des décisions importantes au cours des derniers mois, notamment la distribution d’aides financières directes aux familles les plus touchées sur le plan économique de la pandémie. D’autres mesures avaient été décidées en faveur des ménages mais également au profit du système économique du pays et des entreprises du privé.

Aujourd’hui, le Maroc est entré dans une nouvelle phase avec une déclinaison régionale du CVE. Autrement, chacune des 12 régions du Royaume aura son propre Comité de veille économique.

Si les décisions prises depuis mars dernier avaient une portée nationale avec des mesures s’appliquant à l’ensemble des régions du Royaume, les CVE régionaux qui viennent de tenir leur première réunion ces derniers jours vont tenter d’apporter des réponses adaptées au contexte social et économique de chacune des régions du pays. Globalement, les défis restent les mêmes, à savoir relance économique, préservation du pouvoir d’achat et sauvegarde des postes d’emploi, la mise en œuvre des solutions devra être adaptée aux capacités et aux besoins de chaque région. Sur ce plan, les CVE régionaux ont un grand rôle à jouer.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *