Edito : Déclic optimiste

Edito : Déclic optimiste

La perspective très prochaine de la vaccination est de nature à redonner confiance pour un retour à la vie normale et une reprise, même progressive, des activités surtout économiques.

Certes, certains secteurs auront probablement besoin de plusieurs mois encore avant de retrouver leur dynamique d’avant la pandémie. Mais le plus important dans l’immédiat, dans les mois à venir, n’est pas tant de réaliser rapidement les performances mais surtout de retrouver la confiance dont ont grandement besoin les opérateurs économiques et les investisseurs. Et au vu des événements des trois derniers mois, tout porte à croire qu’il y a véritablement des signes et des indices qui incitent à l’optimisme. Malgré la conjoncture lourdement affectée par la pandémie, le Maroc a pu mobiliser des bailleurs de fonds et des investisseurs sur les places financières internationales à deux reprises pour lever quelque 40 milliards DH. C’est là une preuve incontestable que la confiance des partenaires à l’égard du Maroc est intacte.

A cela, il faut ajouter les annonces importantes d’investissements faites et des projets lancés depuis septembre par des opérateurs d’envergure mondiale dans des secteurs de pointe. A Tanger-Tech, à Kenitra Atlantic Free Zone, à Casablanca, Fès ou encore à Dakhla, les projets se multiplient. Ce sont là, entre autres, quelques exemples d’indicateurs qui permettent d’aborder l’avenir proche en toute confiance et constituent ce déclic psychologique dont a besoin toute économie pour repartir…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *