Edito : Déconfinement

Edito : Déconfinement

A mesure que s’approche la date fatidique du 20 mai, limite initiale du prolongement de la situation d’urgence, la pression augmentera et les questions fuseront de partout au sujet de la levée ou non de l’état d’urgence et surtout du confinement.

Dans les coulisses et dans les réseaux sociaux, le débat est déjà bien lancé et chacun y va de ses analyses, points de vue voire de ses petites confidences relayées de sources fiables. La réalité est tout autre. Lever ou assouplir les mesures de confinement est une décision qui sera prise dans 7 jours, ce qui peut être long en matière d’épidémiologie car en une semaine beaucoup de choses peuvent se passer.

En l’espace de 7 jours, l’évolution de la courbe peut facilement connaître une inflexion en mieux comme en pire. En beaucoup moins qu’une semaine, on a vu comment des pays et non des moindres ont subitement basculé vers des situations dramatiques, des scénarios catastrophiques. La décision prise sera sur la base de données épidémiologiques jusqu’au 20 mai. Ce sera purement scientifique et en fonction des ratios et indicateurs chiffrés de la pandémie.

Et rien d’autre parce que, dès le départ, le Maroc a fait son choix : les vies humaines passent avant toute autre considération. Aujourd’hui et dans les jours qui nous séparent du 20 mai, il y a une et une seule bataille sur laquelle tout doit être focalisé: le respect à la lettre des mesures sanitaires et du confinement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *