Edito: Démocratie interne

Edito: Démocratie interne

En se portant candidat au secrétariat général du Mouvement populaire, Lahcen Haddad, membre du bureau politique et ministre du tourisme, a créé l’événement.

Face à lui, il y aura, sans nul doute, l’actuel secrétaire général du parti, Mohand Laenser. Seulement voilà, au lieu d’avoir un débat d’idées et des programmes, nous assistons déjà à une guerre de déclarations et de contre- déclarations plutôt personnelles au point que Lahcen Haddad a pris la décision de se retirer de la dernière session ordinaire du conseil national du parti le week-end dernier.

Bien évidemment, c’est aux Harakis de choisir entre l’un des deux candidats, mais pour cela, il faudra laisser parler les urnes et surtout renforcer la démocratie interne. Il en va de l’image et de la crédibilité du parti auprès de ses électeurs.

Car des membres d’un parti qui ne tolèrent pas des méthodes démocratiques font plus du tort à leur parti qu’à autre chose…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *