Edito : Diplomatie

Edito : Diplomatie

La diplomatie proactive lancée par le Maroc il y a quelques années commence à donner ses fruits.

Le nombre de consultas de pays amis et partenaires dans les provinces du Sud montre combien la stratégie marocaine déployée sous impulsion royale était clairvoyante. De même, l’annonce faite par SA le Prince Héritier des Émirats Arabes Unis, Cheikh Mohammed Bin Zayed Al-Nahyane, de la décision de son pays d’ouvrir un consulat général à Laâyoune, dans les provinces du Sud du Royaume, marque sans nul doute un tournant majeur. Jusque-là les pays ayant pris la décision d’ouvrir des représentations diplomatiques dans le Sahara marocain étaient africains. L’ouverture d’un consulat par un pays arabe dans ces régions marocaines va certainement ouvrir la voie devant d’autres pays arabes et asiatiques.

C’est clairement une nouvelle percée diplomatique pour le Maroc qui le conforte dans la justesse de ses choix et la ligne suivie pour défendre sa cause à l’échelle internationale. Depuis des décennies, le Royaume a fait le choix de suivre une méthode basée sur la diplomatie et le dialogue, pour mettre un terme à un dossier qui a assez duré.

Aujourd’hui, la quête du Maroc est plus que jamais proche de son objectif initial. Ces victoires diplomatiques sont par la même occasion une cinglante déroute pour les adversaires de l’intégrité territoriale du Royaume.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *