Edito : Ecosystème de la reprise

Edito : Ecosystème de la reprise

En voulant organiser la reprise de leurs activités en permettant aux salariés de revenir désormais dans les bureaux, les entreprises seront inévitablement confrontées à quelques difficultés d’ordre logistique, matériel et même organisationnel.

C’est certain. Mais en même temps, ce méga-process qui sera enclenché à grande échelle sur l’ensemble du territoire et dans tous les secteurs apportera aussi de nouvelles opportunités d’affaires et de business en plus d’être une occasion idéale d’apprentissage pour les managers et les chefs d’entreprises. Car, dans l’ère d’avant-Covid, il faut reconnaître que les impératifs de sécurité, de santé ne faisaient pas forcément partie des premières préoccupations dans une grande majorité d’entreprises, notamment les très petites et moyennes.

La reprise des activités dans un environnement encore endémique impose aux entreprises de mettre désormais la santé des salariés en tête de liste des priorités. Et pour cela, il y a des référentiels à élaborer, des normes à mettre en place et suivre, de nouveaux process à intégrer, de nouveaux réflexes à apprendre. Et ce n’est plus du luxe ni du facultatif mais de l’obligatoire.

En même temps, pour reconfigurer les lieux de travail, les entreprises devront aussi investir dans des installations et des équipements qui n’étaient pas forcément dans leur catalogue d’achats ou que très peu. Cela fera donc un gros gisement de commandes pour certains fournisseurs et industriels à l’instar, par exemple, des fabricants de masques, de produits de désinfection et d’une multitude d’autres articles et références. C’est là une formidable mine d’opportunités et de chiffre d’affaires à saisir pour le secteur privé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *