Edito : État d’urgence?!

Edito : État  d’urgence?!

L’actualité nationale de cette semaine a été dominée par l’accident tragique dans la région d’Agadir. Le bilan était très lourd.

Un total de douze personnes, dont une fillette, ont trouvé la mort et 36 ont été blessées, dont six grièvement, lorsqu’un autocar assurant le transport des passagers entre Casablanca et Tan-Tan a été renversé. Officiellement, les autocars ne doivent pas dépasser 70% de leur capacité en raison de la situation épidémiologique et des consignes sanitaires pour stopper la propagation du Coronavirus. Dans les faits et sur le terrain, la situation est malheureusement tout autre.

Comme en témoigne l’accident tragique du mardi, le nombre des morts et des blessés est de 48 personnes, soit pratiquement 100% de la capacité de l’autocar. Au vu de cette situation, il est tout à fait normal que lorsque des passagers ne sont pas victimes d’un accident de la route en raison des infractions au code de la route, ils seront probablement des victimes potentielles de la pandémie du coronavirus. Il suffit qu’un seul passager soit contaminé pour que les risques de contagion à bord du véhicule soient multipliés par 10 ou 20.

C’est d’autant plus vrai que ni les mesures de distanciation physique ne sont respectées ni les consignes de sécurité ne sont prises en compte. Il est tout à fait légitime de se poser des questions sur l’intérêt d’un état d’urgence si chacun fait comme bon lui semble et, pis encore, si un contrôle rigoureux voire sévère ne suit pas…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *