Edito : FAR

Edito : FAR

Le déploiement de deux hôpitaux de campagne militaires à Benslimane et Nouaceur renseigne sur le degré d’implication des Forces Armées Royales (FAR) dans la stratégie nationale de lutte contre le coronavirus.

Faut-il rappeler que les FAR à travers la médecine militaire opèrent côte à côte avec la médecine civile depuis quelques semaines déjà sur Hautes instructions royales. Ce travail en parfaite symbiose entre ces deux composantes suscite l’admiration en raison de l’abnégation démontrée chaque jour, voilà bientôt six semaines, par les médecins civils et militaires et l’ensemble du personnel médical, afin de venir en aide aux personnes touchées par la pandémie du coronavirus mais également prendre les mesures nécessaires pour contenir le virus à des niveaux soutenables et éviter ainsi un scénario-catastrophe.

Il faut dire que les FAR ont toujours montré une grande solidarité envers leurs concitoyens. Durant ces dernières années et toujours sur Hautes instructions royales, la médecine militaire a procédé à la mise en place de plusieurs hôpitaux de campagne pour faciliter l’accès aux soins aux populations marocaines vivant dans les zones reculées et montagneuses. La mise en place de deux hôpitaux de campagne militaires à Benslimane et Nouaceur s’inscrit toujours dans la même logique voulant que les FAR viennent en aide à leurs concitoyens dans les circonstances difficiles comme celles que nous vivons tous aujourd’hui.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *