ÉDITO : Futur irréversible

ÉDITO : Futur irréversible

Les révolutions de demain se décident et se préparent aujourd’hui. Les grandes tendances lourdes du futur ont déjà commencé à se dessiner et certaines sont même déjà une réalité. Qu’il le veuille ou non, le Maroc est pleinement engagé dans les révolutions qui préparent le futur qu’il vaudrait mieux planifier que subir. La 5G, la quantique, l’intelligence artificielle, le big data et le data mining seront les principaux et nouveaux leviers de l’économie mondiale et de la performance dans les prochaines décennies. Ces évolutions sont irréversibles. Le Maroc y est condamné. Mais cela ne doit pas, non plus, faire perdre de vue les autres piliers fondamentaux.

Les douze derniers mois ont été une démonstration grandeur nature de ce subtile équilibre nécessaire et vital pour l’Homme entre la dématérialisation et la sophistication de la vie et les incontournables basiques comme manger, se divertir, sociabiliser, vivre en communauté…Même les écrans, les machines et les technologies de communication les plus poussées ne pourront jamais remplacer le contact direct entre un professeur et ses élèves en classe, les relations entre collaborateurs sur les lieux de travail. En même temps, le Maroc vient de se doter d’une loi sur un mode de financement en rupture avec ce que l’on connaissait déjà, en l’occurrence le crowdfunding. Il est question aussi que Bank Al Maghrib lance une réflexion sérieuse sur l’usage de crypto-monnaies ce qui était encore inenvisageable tout récemment. Qui l’eut cru…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *