Edito : Green business

Edito : Green business

Il n’est pas toujours aisé pour une entreprise, surtout industrielle, de concilier la performance économique et les impératifs d’ordre environnemental.

Mais à partir du moment où ces impératifs deviennent eux-mêmes des générateurs de valeur et des garants de la durabilité de l’activité, les opérateurs économiques marocains sont appelés à en faire un des piliers de leurs stratégies. Ceci est d’autant plus vrai qu’à l’international, les aspects de conformité sociale, sociétale et environnementale sont devenus depuis quelques années des critères de sélection et d’évaluation dans la compétition.

A l’instar de leur rôle comme étant des locomotives à travers des écosystèmes, les grandes entreprises, publiques comme privées, sont presque investies aujourd’hui d’une mission de leadership vis-à-vis du tissu économique. Un grand donneur d’ordre peut et doit contribuer à disséminer la prise de conscience des enjeux environnementaux à travers ses partenaires, ses fournisseurs, prestataires et même ses clients.

Une telle démarche collective est le complément nécessaire à toutes les politiques publiques dans lesquelles s’est engagé le Maroc depuis quelques années, notamment en matière d’énergies et de gestion des ressources.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *