Edito : Identité naturelle

Edito : Identité naturelle

Deux événements grandioses, historiques, en l’espace d’une semaine seulement.

Le premier est la reconnaissance au grand jour et devant la communauté internationale de la part de l’administration américaine de la pleine souveraineté légitime et incontestable du Maroc sur son Sahara. Le deuxième événement était la visite de la délégation israélienne qui a suscité une couverture internationale. Au-delà de leur conjonction politique et de leur timing, ces deux faits majeurs ne sont pas du tout des événements ou des actions dictés par les évolutions conjoncturelles ou par des considérations d’ordre géo-politico-stratégique.

Ils sont véritablement l’expression de l’attachement viscéral du Maroc à ses racines et son histoire millénaire. Pour le Sahara, il s’agit d’un espace et d’un territoire qui a fait naturellement partie de l’identité marocaine et où ont rayonné depuis des siècles les grandes dynasties de l’empire chérifien.

Le Sahara, la culture hassanie tout comme la composante judaïque sont toutes les deux des composantes à part entière d’un tout indissociable qui s’appelle l’identité marocaine. Preuve en est qu’en 2011 déjà, elles ont été toutes les deux dûment gravées dans la Constitution. En les retrouvant pleinement toutes les deux, le Maroc ne fait que préserver et parachever son identité naturelle…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *