Edito : Jugés sur pièce

Edito : Jugés sur pièce

Indépendamment des résultats des uns et des autres, les élections professionnelles du 6 août recèlent un enseignement majeur : l’action sur le terrain et les réalisations concrètes constituent le seul et véritable argumentaire d’un politique face à son électorat.

Quand bien même les programmes et les discours seraient importants, eux aussi, la différence se joue, in fine, sur les résultats. La société marocaine a naturellement évolué ces dernières années et les électeurs, quelle que soit la nature du scrutin, sont de plus en plus dans une logique d’évaluation voire de sanction le cas échéant.

De même, le citoyen lambda marocain est résolument plus focalisé sur les aspects qui touchent directement sa vie quotidienne comme l’emploi, la santé, l’éducation et l’enseignement, le transport, le logement, le cadre de vie. Pour la catégorie des professionnels et des entreprises, d’autres attentes viennent s’ajouter en relation avec leurs activités.

La performance d’un politique résidera de plus en plus dans sa capacité à comprendre ces besoins et surtout à faire tout son possible pour apporter les réponses et les solutions les plus efficaces. Et les dernières élections professionnelles du 6 août en sont une parfaite illustration.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *