Edito : La chance de choisir

Edito : La chance de choisir

La réflexion sur un modèle de développement est un chantier majeur, voire historique, dont les résultats sont non seulement très attendus mais façonneront le Maroc dans les prochaines décennies.

Mais auparavant, l’élément clé dans cette démarche sera sans nul doute la méthodologie adoptée. Faudra-t-il penser un modèle de développement sur la base des contraintes et défis actuels de notre pays ou bien faudrait-il plutôt oser la rupture et prendre en compte les enjeux de l’avenir, les tendances lourdes qui se dessinent pour les dix ou quinze prochaines années minimum ? Ces questionnements trouvent tout leur sens au regard de la situation actuelle marquée, entre autres, par l’impératif de trouver ou concevoir les solutions nécessaires pour évoluer vers un nouveau pacte social et surtout une résorption du chômage des jeunes. Il faudra alors faire preuve d’une grande ingéniosité pour favoriser l’emploi en raison des contraintes actuelles. Aujourd’hui, la tendance mondiale est à l’encouragement de l’intelligence artificielle et à la digitalisation.

A cela s’ajoutent le développement de la robotisation et les imprimantes 3D. Ce sont alors d’innombrables petites tâches qui à terme peuvent être remplacées sur les lignes de production laissant place aux machines et robots. Bien évidemment, la théorie du grand remplacement de l’Homme par la machine ne se réalisera que sur le très long terme, mais beaucoup de métiers y compris parmi les plus valorisés aujourd’hui vont probablement et progressivement disparaître, ou du moins, muter, au cours de cette décennie qui commence.

Le Maroc sera forcément touché à l’instar de tous les autres pays. Les réflexions sur ces défis vont devoir commencer dès maintenant. Penser à un nouveau modèle de développement est une chance précieuse de se préparer, d’anticiper et de faire des choix réfléchis au lieu de devoir subir de manière forcée des conséquences dans quelques années.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *