Edito : L’avenir est au vert

Edito : L’avenir est au vert

Une prise de conscience à l’échelle internationale est en train de s’installer quant aux dangers des changements climatiques et des activités humaines hautement polluantes.

Si les avis peuvent diverger sur les causes de la situation actuelle, il existe cependant une quasi-unanimité sur la nécessité de migrer vers une économie verte. Cette dernière s’impose aujourd’hui comme une sérieuse alternative capable de limiter la pollution des écosystèmes et assurer suffisamment de croissance économique. De nombreux pays n’ont pas attendu trop longtemps pour investir ce créneau.

Force est de reconnaître que sur ce plan le Maroc est aujourd’hui considéré comme l’un des précurseurs à l’échelle mondiale dans différents domaines. Sous une impulsion royale, le pays s’est doté d’infrastructures importantes, notamment dans le domaine de l’énergie. Cette première base construite il y a plus d’une décennie permet aujourd’hui au Royaume de se positionner parmi les leaders mondiaux dans le secteur des énergies renouvelables. Cette vision avant-gardiste va aider le Maroc à négocier l’étape post-Covid avec plus de sérénité.

Car il devient évident que dans les prochains mois et années, l’économie verte sera la priorité de toute la planète. Dans cette course qui commence déjà, le Maroc fait partie des favoris. Il va toutefois falloir maintenir le même cap et consolider la position du Maroc en la matière.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *