Edito : Métier

Edito : Métier

Le secteur de l’automobile au Maroc a connu de profondes mutations au cours des deux dernières décennies.

Le Royaume est passé d’un importateur tout court à l’un des principaux producteurs exportateurs de voitures en un laps de temps relativement court. Derrière cette performance, il y a bien évidemment un travail de longue haleine si bien que le pays rivalise aujourd’hui avec les principaux exportateurs à l’échelle de la planète. Le Maroc avait très tôt décidé de faire de l’automobile l’un de ses métiers mondiaux. Des milliards ont été investis et de nombreux équipementiers et constructeurs se sont implantés dans les différentes zones d’accélération industrielle. Il semble aujourd’hui que le meilleur reste à venir pour un secteur qui n’a pas encore dit son dernier mot.

Certes, la pandémie du coronavirus est passée par là, ce qui s’est traduit par une baisse significative de l’activité, mais l’automobile est en train de reprendre du poil de la bête à travers une vraie montée en régime. La même situation s’applique au marché de l’automobile qui mise gros sur les promotions de la fin d’année pour doper les ventes. La concurrence est rude mais les concessionnaires sont plus que jamais décidés à terminer l’année en beauté.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *