Edito : Modèle coopératif

Edito : Modèle  coopératif

Il a fallu attendre les années 90 pour que les coopératives et organisations assimilées soient enfin reconnues, par les académiciens et les théoriciens à l’échelle mondiale, comme étant un agent économique à part entière.

Coopératives, associations, mutuelles ou fondations, les acteurs de l’économie sociale et solidaire ont pris tout leur poids économique à partir du moment où l’acteur traditionnel qu’est l’entreprise privée dans sa dimension lucrative a montré ses limites face à des défis tels que l’inclusion et l’insertion de certaines catégories de la société. Aujourd’hui sur les quelque 30.000 coopératives recensées au Maroc, une écrasante majorité opère dans les secteurs de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de l’artisanat, généralement dans le milieu rural et le plus souvent avec une forte composante féminine. Elles génèrent des revenus à près de 600.000 coopérateurs, donc autant de ménages.

Elles ont surtout permis d’inclure des femmes dans le circuit économique en les rendant autonomes et productives pour leur bien et celui de leurs familles. Certaines d’entre elles sont même devenues de véritables écosystèmes qui créent des emplois indirects et font vivre de petits tissus de TPME comme prestataires. Mais la démarche volontariste du Maroc depuis les années 90 en faveur des coopératives est aujourd’hui confrontée elle aussi à de nouvelles limites : les profondes mutations que connaît actuellement l’économie marocaine et mondiale, la montée en puissance de nouvelles tendances en termes de production et de consumérisme et la déferlante inévitable des nouvelles technologies imposent aux coopératives marocaines d’évoluer et de se moderniser mais tout en gardant intact leur ADN qui a fait leur succès, à savoir leur dimension participative, inclusive et leur fibre solidaire.

A l’heure où le Maroc recherche un nouveau modèle plus inclusif, les coopératives peuvent en constituer un des principaux leviers.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *