Edito : Nouveau départ

Edito : Nouveau départ

Le «Programme intégré d’appui et de financement des entreprises» permettra sans nul doute de donner un nouveau départ à l’entrepreneuriat au Maroc.

Tous les acteurs sont aujourd’hui mobilisés pour réussir ce programme qui doit permettre aux jeunes entrepreneurs ainsi qu’aux Très petites et moyennes entreprises d’accéder facilement aux différents modes de financement. Tous les ingrédients sont réunis pour garantir le succès de ce programme. Il faut dire que le dispositif a été pensé d’une manière globale pour ne rien laisser au hasard.

Concrètement, il est question de développer trois principaux axes, à savoir le financement de l’entrepreneuriat, la coordination des actions d’appui et d’accompagnement de l’entrepreneuriat au niveau des régions et l’inclusion financière des populations rurales.

Des moyens financiers conséquents ont ainsi été mobilisés, à travers la création d’un Compte d’affectation spéciale «Fonds d’appui au financement de l’entrepreneuriat» dans le cadre de la loi de Finances 2020, doté d’une enveloppe de 6 milliards DH (MMDH) répartie sur une durée de 3 ans et financée à parts égales par l’Etat et le secteur bancaire.

De son côté, le Fonds Hassan II a misé 2 milliards de dirhams portant l’enveloppe budgétaire totale à 8 MMDH. Il ne reste aujourd’hui que l’implication des autres acteurs pour donner un nouveau souffle à tout le système.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *