970x250

Edito : Ouvrir…

Edito : Ouvrir…

L’opinion publique s’y est désormais habituée : lors du Conseil de gouvernement de ce jeudi 28 avril 2022, parmi les textes prévus figure un décret du ministre de l’intérieur portant prolongation de l’état d’urgence sanitaire.

En mars 2020, ces mots graves avaient ébranlé les Marocains. Aujourd’hui, à force de répétition pendant plus de deux ans, la prolongation de l’état d’urgence est devenue une formalité qui passe presque inaperçue. Et au vu des indicateurs sanitaires, il faut espérer que cette prolongation n’en a plus pour longtemps.

Le fait est que depuis des mois, la situation épidémiologique s’est nettement améliorée de manière continue aussi bien au Maroc que dans beaucoup de pays de la région. Les assouplissements des restrictions en vigueur depuis plusieurs semaines n’ont d’ailleurs donné lieu à aucune détérioration.

Les opérateurs du secteur touristique sont d’ailleurs très nombreux à pronostiquer, ou en tout cas espérer, une levée des quelques mesures encore appliquées comme l’obligation des tests PCR ou du pass vaccinal. Une levée qui tomberait à point nommé, le Maroc venant tout juste de lancer une campagne publicitaire mondiale sans précédent pour faire revenir ses millions de visiteurs…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.