Edito: Pensée

Edito: Pensée

Il y a 11 ans, jour pour jour, que le Maroc tout entier a été soumis à l’une des épreuves les plus difficiles et plus dramatiques de son histoire post indépendance.

Les attentats du 16 mai font partie de ces événements qui laissent à jamais des séquelles. Des événements où des Marocains ont pris pour cible d’autres Marocains dans une violence inouïe. Notre pensée va bien évidemment aux victimes et à leurs familles que nous n’oublions pas. Notre consolation est que la pensée terroriste n’a pas dissuadé le Maroc de poursuivre son chemin d’ouverture.

Un Maroc qui est aujourd’hui fort de ses institutions sur les plans politique, économique et bien sûr sécuritaire. Car si le 16 mai est désormais lié à des souvenirs tristes dans les mémoires, cette date marque aussi un grand événement historique.

Celui de la création de la Sûreté nationale qui était en premières lignes de la protection du Maroc contre les réseaux obscurantistes.

Notre pensée va ainsi aux femmes et hommes de la police qui s’exposent au danger chaque jour pour que des événements tragiques comme les attentats de Casablanca ne se reproduisent plus.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *