Edito : Performance

Edito : Performance

Le Maroc vient de réaliser une performance extraordinaire. Le classement de Doing Business 2020 qui vient d’être publié par la Banque mondiale montre que le Maroc a amélioré son classement de 7 places d’un coup.

Logé désormais à la 53ème place, le pays n’a devant lui que trois places pour atteindre son objectif initial d’intégrer les 50 meilleures économies au niveau mondial. Il faut dire que le Maroc a mené des réformes importantes ces dix dernières années.

Des réformes qui ont donné leurs fruits. Après cette prouesse, le pays doit maintenir le cap et mener de nouvelles réformes encore plus audacieuses dans différents domaines économiques et sociaux. Certes, le Maroc a démontré à plusieurs reprises une capacité formidable à faire face à plusieurs défis et à adapter son arsenal juridique et légal. Mais il va falloir que les efforts des différents acteurs convergent pour être au rendez-vous.

Il est ainsi question de définir des priorités et identifier les éventuelles lacunes pour atteindre l’objectif du top 50. Le Parlement aura également un grand rôle à jouer en adaptant des lois permettant au pays d’avancer selon le même cap. Après le Doing Business 2020, les préparatifs pour le Doing Business 2021 doivent commencer rapidement avec l’implication de toutes les parties prenantes. C’est maintenant ou jamais !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *