Edito: Précampagne

Edito: Précampagne

C’est une belle démonstration effectuée ce week-end par le chef de gouvernement dans la petite ville d’Agouray dans la province d’El Hajeb. Tous les ingrédients d’une précampagne électorale étaient présents dans le discours de M. Abdelilah Bekirane.

Le secrétaire général du PJD aurait-il senti, à une année des élections locales, que la cote de popularité de son parti est sérieusement entamée, notamment dans les villes loin du centre où le bouche-à-oreille fonctionne plus que les journaux et Internet ?

La récente défaite dans les dernières élections législatives partielles a probablement donné un signal d’alarme aux dirigeants du parti de la lampe qui commencent à payer un lourd tribut du fait qu’ils sont aux commandes des affaires publiques dans une conjoncture financière difficile.

Il était donc important d’aller à la rencontre des potentiels électeurs aussi loin que possible, loin des grandes villes, mais également des diplômés chômeurs, pour distribuer des promesses et faire des annonces. Le chef de gouvernement a même dit à son assistance qu’aucune des promesses ne sera réalisée si les gens ne s’attachent pas au PJD. Cela montre combien les résultats des dernières partielles ont ébranlé la confiance des Pjdistes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *