Edito : Prévention

Edito : Prévention

L’apparition ces derniers jours de foyers de contamination en milieu professionnel dans plusieurs villes a mis le dossier de la prévention sur le devant de la scène au Maroc.

La question était d’ailleurs au centre du débat à la Chambre des conseillers qui recevait ce mardi le ministre de l’industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy.

Le responsable a de nouveau affirmé que la consigne était simple : la santé des salariés et des fonctionnaires passe avant tout. Il faut dire que ce sujet est, quelque part, relié à un autre qui reste tout aussi d’actualité. Il s’agit bien évidemment de celui de la vente des masques de protection et de l’approvisionnement des vendeurs en quantités suffisantes.

Durant les premiers jours, les masques se faisaient rares sur le marché, alors que les responsables affirmaient que des millions de bavettes sortaient chaque jour des usines. Le responsable gouvernemental a assuré devant les conseillers parlementaires que les premiers couacs sont aujourd’hui derrière nous et qu’une vingtaine d’unités industrielles produit aujourd’hui des masques en quantités suffisantes, au point que des pharmacies n’arrivent pas à écouler tout l’arrivage du jour. Le Maroc a réussi en l’espace de quelques jours à atteindre une autosuffisance en matière des masques de protection. Il va falloir maintenant faire en sorte que ces produits restent continuellement disponibles à des prix abordables pour tous.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *