Edito : Ramadan…

Edito : Ramadan…

A l’approche du mois de Ramadan les questions se posent de plus en plus sur ce qui sera pris comme mesure au regard de la situation sanitaire toujours délicate et des habitudes de vie des familles marocaines durant le mois de jeûne.

L’année dernière, en plein confinement de la première vague, les mesures coulaient presque de source faisaient quasiment l’unanimité tellement la situation avait pris de court tout le monde. Mais cette année, la situation est nettement différente. Entre-temps, douze mois sont passés, les dispositifs mis en place par les pouvoirs publics en réponse à la crise ont évolué avec l’évolution de l’épidémie et, surtout aussi, les Marocains ont appris à vivre avec le virus.

A tel point que depuis quelques semaines, et comme l’ont relevé les analystes surtout dans le domaine sanitaire et médical, un certain relâchement général semble s’être installé. Il est probable que l’entame de la vaccination a eu un effet dans ce sens. Mais la réalité est que la situation actuelle n’est pas de moindre gravité qu’il y a un an. En atteste la dégradation que connaît l’Europe.

A la veille du Ramadan, il faudra donc faire preuve à la fois de lucidité et de fermeté pour éviter une troisième vague qui serait fatale. Le tout bien expliqué et argumenté en toute clarté et transparence. Comme depuis douze mois…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *