Edito : Réinventer la banque

Edito : Réinventer  la banque

Dans le prolongement du rôle central qu’elles ont joué durant la pandémie aux côtés de l’Etat, les banques se retrouveront inévitablement au centre de la problématique de financement qui sera plus cruciale qu’elle ne l’était auparavant.

La relance impérative de la machine économique ne repose pas seulement et uniquement sur des dispositifs d’accompagnement publics. Le secteur bancaire est en première ligne pour que le Maroc puisse faire redémarrer les investissements privés et la création d’emplois. Et pour cela, les banques marocaines, pendant et bien avant la pandémie, ont assurément développé suffisamment de savoir-faire et d’expertise.

Au-delà de la nécessaire maîtrise du risque, le secteur bancaire, à plusieurs occasions et étapes importantes de l’évolution de l’économie marocaine, a pu faire preuve de professionnalisme, certes, mais aussi et surtout de sens de l’engagement et d’implication auprès des autres composantes dans les grands défis. Ensuite, et à plus long terme cette fois-ci, la transformation de l’économie, qui est sur le point d’être enclenchée, conformément au programme gouvernemental et aux orientations du nouveau modèle de développement, le secteur bancaire sera là aussi une des pièces maîtresses du dispositif.

A nos banquiers de faire eux aussi leur révolution, de faire preuve de plus d’audace et de créativité pour réinventer une banque à la hauteur des ambitions d’un Maroc nouveau…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *