Edito : Retour d’ascenseur

Edito : Retour d’ascenseur

Les meilleurs prescripteurs pour le Maroc à l’international sont les entreprises qui y ont investi et y ont cru.

Quand le leader mondial de l’aéronautique, en l’occurrence l’avionneur américain Boeing, a décidé il y a quelques années de faire du Maroc l’une de ses plateformes industrielles mondiales c’était une marque de reconnaissance.

Mais c’était aussi et en même temps une sorte de certificat, un label, attestant du savoir faire de l’industrie aéronautique et des compétences marocaines. Dans l’aéronautique comme dans d’autres secteurs tels que l’automobile, l’électronique, l’offshoring, les retours d’expériences des leaders mondiaux et leurs témoignages sont la meilleure carte de visite du Maroc. A l’image de la tournée actuelle du ministre de l’industrie aux USA, la fidélisation de ces prescripteurs précieux passe aussi par des initiatives qui les valorisent dans leur propre marché tout en vulgarisant leurs expériences auprès de nouveaux et autres prospects intéressants.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *