Edito : Revisionner le match

Edito : Revisionner  le match

Dans quelques semaines, tout cela sera fini. Qu’elle dure un, deux ou trois mois, la fin de l’épidémie est une lapalissade, une certitude axiomatique et scientifique.

Le plus important dans l’immédiat pour le Maroc est de continuer à tout mettre en œuvre, comme cela se passe actuellement d’ailleurs, afin que la crise soit circonscrite et les effets atténués au minimum possible.

Mais une fois passé cet épisode, certes cauchemardesque, un autre exercice tout aussi important devra prendre place et très rapidement, à savoir l’évaluation générale de ce qui a été fait.

Avec du recul, il faudra, de manière collective, repasser le film de tous les événements, voir comment ont été gérées les priorités, quelle a été la réactivité des uns et des autres, la pertinence des décisions ponctuelles, les process qui y ont mené… Il s’agira aussi, c’est important, de détecter éventuellement les petits dysfonctionnements, bien les diagnostiquer pour les corriger. Cet exercice d’autoévaluation générale et collective sera d’un apport primordial car personne ne sait ce que l’avenir peut nous réserver. Il y a tout juste deux mois, qui aurait dit, prédit ou même imaginé dans un moment de folie que, du jour au lendemain, tout le pays serait contraint de se confiner, que tout le monde serait obligé de passer en mode télétravail. Personne. Ce qui se passe en ce moment, bien que réel, peut servir d’exercice de simulation grandeur nature pour le futur. C’est exactement comme pour une équipe de foot qui, même en cas de victoire, revisionne en groupe son match de la veille pour savoir ce qui a bien marché et le consolider et détecter les failles pour les combler.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *