Edito : Révolutions

Edito : Révolutions

2020 aura été et restera incontestablement une année d’apprentissage collectif à l’échelle de l’humanité.

Autant la crise sanitaire a été lourde de conséquences sur le plan économique et social surtout, autant elle aura été une formidable opportunité pour les sociétés modernes pour apprendre de leurs points faibles et se réinventer pour s’adapter.

Chaque pays devra apprendre en fonction de ses spécificités, de ses points faibles, de ses atouts et de son bilan. Au Maroc, une chose est sûre : on ne pourra plus aborder des questions et des secteurs comme la santé et l’éducation avec les mêmes grilles de lecture qu’avant. Pour le premier, la configuration et le déploiement de l’offre de soins sur le terrain ne pourront plus rester les mêmes.

Il a été démontré que les petites structures de proximité et dans les quartiers peuvent jouer un rôle central voire décisif en situation de pandémie. Tout comme il est apparu clairement que l’articulation entre le système de santé public et toute la partie libérale a besoin d’être revue. Face à une crise sanitaire de taille, les frontières entre les deux doivent disparaître car ils remplissent, in fine, tous les deux la même mission, à savoir sauver les vies. L’architecture actuelle du système sanitaire ne permet pas toujours une telle agilité.

Idem pour l’éducation où les anciens schémas qui ont prévalu jusqu’avant la pandémie ne fonctionnent plus totalement. Les écoles, les classes et le processus d’apprentissage dans sa globalité sont appelés à se réinventer. Et c’est déjà le cas. Dans beaucoup d’autres secteurs aussi la pandémie a apporté les preuves que les anciens modèles ne sont pas adaptés. C’est le cas notamment de l’urbanisme quand il a été question de confiner des villes entières. Les faiseurs de politiques publiques tiennent là un formidable gisement d’innovations et de révolutions qui pourront constituer l’ossature du futur modèle plus résilient. A eux de bien savoir l’exploiter…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *