Edito : Sauver d’abord et compter après…

Edito : Sauver d’abord et compter après…

Entraide et solidarité d’abord. C’est la seule et unique posture tenable face à une crise telle que celle que traversent actuellement le monde et le Maroc.

Protéger, aider, sauver, soutenir sont les seules actions envisageables dans l’immédiat que ce soit pour les citoyens ou pour les opérateurs économiques. Aujourd’hui, il est inopportun, voire déplacé, de disserter, théoriser ou même faire ne serait-ce que des scénarios sur ce que devraient être les mesures budgétaires à prendre par l’Etat. Quand des chirurgiens ont sur la table d’opération un patient accidenté ou en danger de mort, la seule et unique question qu’ils se posent c’est de savoir d’abord comment le maintenir en vie.

Le reste, tout le reste, est relégué au second rang. Aujourd’hui, sur le plan national et au vu des effets de la pandémie, c’est exactement la même logique. D’abord maintenir la vie sur le plan social et économique. Faire des projections sur ce que pourrait devenir la situation économique dans six mois et ce qui devrait ou pourrait être fait est un exercice très difficile tant il est vrai que personne n’a de visibilité.

En revanche, la seule vérité est qu’aujourd’hui des centaines de milliers de PME sont à l’arrêt et ont besoin qu’on les épaule et que des millions de ménages se retrouvent en difficulté qu’il faudra continuer à soutenir. Une fois qu’on sera assurés que le diagnostic vital n’est plus engagé, dans quelques mois alors on pourra commencer la réflexion sur la suite…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *