Edito : Seniors business

Edito : Seniors business

La transformation démographique du Maroc relevée il y a sept ans à l’occasion du recensement général de la population est aujourd’hui bien installée et risque de s’accélérer.

En 2014, le HCP relevait pour la première fois un fait majeur, à savoir une inflexion du taux de fécondité, le nombre moyen d’enfants par femme, ce qui, statistiquement, voulait dire qu’à terme la pyramide des âges finira par s’inverser. Le corollaire immédiat de cette évolution est l’augmentation à terme aussi de la taille de la population des personnes âgées. Aujourd’hui, nous y sommes presque : la tranche des 60 ans et plus qui pesait en 2014 pour 9% de la population globale représente aujourd’hui quelque 11,3% et, en 2050, cette proportion sera doublée.

Ils seront près de 10,6 millions de Marocains à être âgés de 60 ans et plus. C’est dire si le Maroc doit dès à présent se préparer à faire face à une telle situation. Les services publics, la santé, les prestations sociales… les seniors sont naturellement une catégorie aux besoins spécifiques auxquels il faut apporter des réponses adaptées.

Mais cette évolution démographique sera certainement porteuse aussi de nouvelles opportunités au sens économique du terme (lire notre article en page 9). Beaucoup de nouveaux métiers devront accompagner cette transformation et des investissements devront être réalisés dans des activités nouvelles. Mais une transformation sociétale aussi profonde devrait se préparer dès aujourd’hui…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *