Edito: Soupape de sécurité

Edito: Soupape de sécurité

La dernière visite de la directrice générale du FMI au Maroc a été porteuse de plein de messages.

Christine Lagarde a certes félicité le Maroc pour ses réformes l’encourageant à aller de l’avant, mais elle n’a pas manqué de faire un certain nombre de remarques tout aussi importantes.

L’accent a été mis par la DG du Fonds monétaire international notamment sur la classe moyenne et son rôle important dans la société. Il faut dire que Lagarde n’apporte rien de nouveau a priori sur ce plan. Il est connu que la classe moyenne au Maroc rencontre de sérieux problèmes. Surendettée, une large partie de cette classe est exposée continuellement aux risques de basculement dans la pauvreté.

Si une organisation aussi importante que le FMI tire pratiquement la sonnette d’alarme, c’est que la situation a de quoi inquiéter.

Car la classe moyenne est comme une soupape de sécurité pour un pays. Si cette soupape saute, c’est le pays tout entier qui en pâtit. Lagarde a gentiment mis en garde contre ce risque, à nous maintenant de tirer les conclusions.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *