Edito : Tableau de bord

Edito : Tableau de bord

Dans son discours en ouverture de la nouvelle année législative, le Souverain a tracé avec précision le contour de ce que devrait être le programme du gouvernement pour les cinq prochaines années :

un accompagnement appuyé et volontariste de la transformation de l’économie à travers le nouveau fonds d’investissement «Mohammed VI» destiné à booster l’investissement industriel et l’innovation, une réforme accélérée de la protection sociale pour aller vers une généralisation d’ici fin 2022, un focus particulier et intensif sur l’agriculture et son pendant qu’est le développement du monde rural et, enfin, une refonte des modes d’intervention de l’Etat vers plus de rationalisation et d’optimisation.

Le tout, bien entendu, accompagné de deux autres chantiers déjà en cours et tout aussi vitaux que sont la santé et l’éducation. Ce sont là six programmes qui devront constituer l’ossature des politiques publiques pour les cinq voire dix années à venir. Les responsables de la conception et mise en œuvre des politiques publiques disposent dans cette feuille de route royale de tout ce qu’il faut pour élaborer un nouveau cadre programmatique adapté qui soit en même temps adapté à la conjoncture mais qui réponde aussi à la nécessaire refonte du modèle.

Le temps n’est plus à la dispersion des efforts et des moyens ni à l’élaboration des usines à gaz : un simple tableau de bord ramassé avec des indicateurs concentrés sur les six chantiers serait le meilleur outil pour faire un suivi efficace en temps réel.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *