Edito : Transport

Edito : Transport

Le déconfinement progressif est déjà en train de faire des mécontents. On savait que le déconfinement serait encore plus difficile à gérer que le confinement lui-même.

Car il s’agit d’une opération assez délicate où il faudra veiller à ne pas perdre tous les acquis durant la période du confinement. Il est donc tout à fait normal que la phase de déconfinement comme partout ailleurs s’accompagne d’un certain nombre de mesures nécessaires pour permettre une reprise normale, mais progressive de la vie et rester sur ses gardes au même moment pour éviter une aggravation de la situation.

Si les autorités doivent rester à l’écoute des remarques et propositions des citoyens et des professionnels, ces derniers doivent également faire preuve de compréhension et surtout d’implication. C’est le cas notamment du secteur du transport. A l’instar de nombreuses branches d’activités impactées par une période assez longue d’arrêt en raison de l’état d’urgence sanitaire, les transporteurs des voyageurs devaient reprendre leur activité dès mercredi.

Une reprise bien évidemment progressive avec le respect de certaines mesures préventives. Ce sont aujourd’hui ces mesures, jugées trop contraignantes, qui sont critiquées par une partie des professionnels avec la menace de ne pas reprendre l’activité. Il faut garder à l’esprit que le temps est à la solidarité et au sacrifice en attendant que ce cauchemar prenne fin. C’est à ce moment-là qu’il faudra discuter des doléances et propositions.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *