Edito : Troisième âge

Edito : Troisième âge

La structure de la société marocaine est appelée durant les prochaines années à suivre des mutations importantes.

Le vieillissement de la population est enclenché dès maintenant. Il faut donc penser à venir en aide à cette catégorie grâce à des programmes et des mesures adaptés. Bien évidemment, le système de retraite est l’un des principaux chantiers des dernières années. L’objectif est d’éviter aux principales caisses de retraites des déficits dans les prochaines années. Dans ce sens, une réforme a déjà eu lieu concernant les retraites dans la fonction publique.

La prochaine réforme doit concerner normalement les fonctionnaires et les salariés du privé. La tâche est loin d’être facile vu la situation actuelle sans oublier le vieillissement de la population. Il faut donc trouver des solutions urgentes. De nombreux pays se trouvent dans cette situation et le Maroc ne déroge pas à la règle. C’est pour cette raison que l’élaboration de la future réforme doit passer par l’implication d’un plus grand nombre d’acteurs et d’intervenants dans les domaines de la prévoyance au Maroc ainsi que les syndicats et les partis politiques.

Cela dit, les responsables doivent agir principalement sur les leviers essentiels et aller droit au but vu que le temps commence à presser. C’est un chantier stratégique auquel il faut consacrer tout le temps nécessaire et les moyens aussi pour garantir sa réussite pour les générations actuelles et celles montantes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *