Edito : Vigilance

Edito : Vigilance

L’une des grandes particularités de la pandémie du coronavirus concerne son caractère imprévisible.

Depuis bientôt deux années, ce virus ne cesse de muter et reproduire des variants qui font revenir les systèmes de santé à travers la planète à chaque fois à la case départ.

Le Maroc qui fait partie, aujourd’hui, des pays où la campagne de vaccination a atteint des niveaux fortement satisfaisants, peut commencer l’allègement des restrictions sanitaires. Ce fut d’ailleurs chose faite jeudi dernier, avec l’annonce de la révision des heures de couvre-feu puis, la décision quelques heures après, pour la troisième dose. Ces décisions ont ainsi été rendues possibles grâce au bon rythme de la campagne de vaccination, mais également l’amélioration des indicateurs épidémiologiques.

Cela ne veut pas dire pour autant qu’il faut baisser la garde. Au contraire, le caractère imprévisible de la pandémie, signalé un peu plus haut, doit pousser tout le monde à rester vigilant. Si le bout du tunnel n’a jamais été aussi proche depuis le déclenchement de la pandémie, il est question aujourd’hui de veiller à la préservation des acquis obtenus au fil de longs mois grâce à l’implication et l’abnégation de plusieurs services de l’Etat. Il est totalement compréhensible que beaucoup de personnes veuillent profiter d’un retour à la vie normale, mais il va falloir garder à l’esprit qu’une détérioration n’est pas totalement écartée et que la pandémie n’est pas encore terminée, vu que le virus continue malheureusement toujours à circuler.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *