Edito : Virage

Edito : Virage

L’industrie automobile prend clairement un nouveau virage avec l’arrivée des voitures électriques.

L’un des plus importants acteurs au niveau mondial et au Maroc, à savoir Renault, s’apprête à introduire dans ses lignes de production au Royaume la composante électrique. Il est clair que les prochaines années seront dominées par les ventes de voitures électriques à travers le monde. Les chiffres actuels au niveau des plus grands marchés en Europe mais également en Amérique du Nord et en Asie confirment cette tendance. Il est donc tout à fait normal que l’industrie automobile marocaine commence dès aujourd’hui à carburer à l’électrique.

L’arrivée de Tesla, l’un des acteurs mondiaux les plus en vue dans la mobilité électrique, sur le marché marocain va certainement ouvrir la voie à d’autres constructeurs. Le Maroc affiche des ambitions claires en la matière, et compte ainsi devenir l’un des acteurs majeurs dans toute la région mais également au niveau international en matière de mobilité électrique. Plusieurs annonces ont été faites au cours des dernières années. Une chose est sûre. Le Royaume doit être au rendez-vous lorsque la voiture électrique prendra le relais.

Après Tesla et Renault maintenant, d’autres constructeurs pourraient également suivre le même chemin. Le Maroc a d’énormes potentialités pour convaincre d’autres acteurs majeurs dans le domaine. Si le pays est déjà devenu le numéro un en matière de la construction automobile en Afrique, rien n’empêche de devenir prochainement numéro un en matière de mobilité électrique à l’échelle continentale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *