Edito : Vivement la reprise

Edito : Vivement la reprise

Après une année 2020 très difficile sur tous les plans, tous les espoirs sont permis pour l’année qui démarre.

Certes, le Maroc a pu limiter les dégâts, mais l’impact de la pandémie s’est fait sentir. La note de conjoncture de la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) du mois de janvier 2021 montre des chiffres assez mitigés. Si certains secteurs ont tant bien que mal pu tirer leur épingle du jeu, d’autres ont subi de plein fouet la crise sanitaire comme c’est le cas pour le tourisme. Il faut préciser que le monde entier subit les conséquences de cette crise inédite avec une économie mondiale qui a connu une sévère récession en 2020 estimée à -3,7% selon la Banque mondiale.

Cela dit, l’année 2021 s’affiche sous de bons auspices. Alors que le PIB mondial devrait enregistrer une nette reprise (+4,3%), soutenu par des mesures de relance monétaire et budgétaire d’envergure et par des campagnes massives de vaccination, certains indicateurs au Maroc laissent espérer un scénario de reprise en V, notamment grâce à des perspectives favorables pour la campagne agricole 2020/2021 suite aux précipitations abondantes en début d’année. Cependant, il va falloir prévoir toutes les mesures nécessaires pour accompagner cette dynamique et viser, pourquoi pas, à éponger certaines pertes en 2020.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *