Edito : XXIème

Edito : XXIème

L’Histoire retiendra que ce XXIème siècle est mal engagé depuis le départ.

Les 20 premières années n’ont en tout cas pas été reluisantes ni paisibles pour la planète. Déjà dès la première année du siècle, 2001, le monde allait connaître un événement sans précédent qui allait changer le cours de l’histoire à jamais. L’attentat perpétré au cœur même de New-York a fait basculer la planète dans un long cycle de conflits, de guerres et de violences qui se poursuit encore à ce jour et qui continuera probablement pour quelques années.

Durant la première décennie, les bulles spéculatives, notamment financières, se mirent à exploser jusqu’à atteindre le paroxysme, la dépression mondiale communément appelée la crise des Subprimes. Et l’économie mondiale ne s’en est jamais remise.

A cela, et durant la décennie suivante, sont venues s’ajouter d’autres crises économiques mais aussi et surtout humaines et de plus en plus sanitaires sans oublier la catastrophe climatique majeure dont le spectre se confirme de jour en jour. Il suffit de voir les épisodes météorologiques inexpliqués, extrêmes, de plus en plus fréquents et qui se multiplient aux quatre coins du globe. Assurément, le monde et l’humanité ne se portent pas bien et de nombreux scientifiques et prospectivistes prédisent que ce XXIème siècle sera un tournant décisif. Il reste à espérer que l’instinct le plus primitif chez l’Homme, à savoir la survie, finira par l’emporter pour un futur meilleur…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *