Editorial

Éditorial

Alors que le suspense est maintenu par l’équipe de Benkirane  au sujet de la déclaration gouvernementale, l’équipe nationale de football s’échauffe pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). Qui marquera le but le premier, Abdelilah Benkirane, le meneur de jeu de la majorité, ou Eric Gerets, le sélectionneur national? En tous les cas, entre foot et politique, les citoyens marocains sont tenus en haleine et exigent une bonne prestation des deux côtés. Sauf que la CAN qui, à son habitude, attirera plus l’attention, est limitée dans le temps, alors que le gouvernement Benkirane jouera un match qui durera cinq ans avec de possibles prolongations et d’éventuels tirs au but!  Espérons que les deux équipes sont conscientes des défis du pays et des attentes du peuple et que le show sera garanti pour le plus grand bonheur des Marocains. Que le Maroc gagne !

Articles similaires

EditorialUne

Activer l’allumage

Durant les 12 derniers mois, quelque 14 industriels connus mondialement dans le...

EditorialUne

Emplois à la portée

Dans la nouvelle grande bataille pour l’emploi que s’apprête à lancer le...

EditorialUne

Condamnés au vert

Le volume de fonds cherchant à s’investir dans la nouvelle économie verte...

EditorialUne

Précieux littoral

Les années de sécheresse se faisant de plus en plus répétitives à...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux