EditorialUne

Enfants boucliers

En période normale, la place naturelle des enfants et des adolescents est dans une classe d’école, de collège ou de lycée et non pas aux portes des établissements à tuer le temps faute d’enseignants et encore moins à déambuler dans la rue pour jouer les apprentis grévistes.

Oui, la scène surréaliste et horrible a été vue dans quelques villes : des groupes d’écoliers et de jeunes scandant des slogans pour manifester leur solidarité avec les enseignants grévistes. Que viennent faire des enfants dans un sujet d’adultes ? Les différentes parties prenantes à ce différend, à savoir le gouvernement et les représentants syndicaux, vont entamer ce lundi une nouvelle série de rencontres et de concertations. Les positions vont probablement bouger et, inéluctablement, des solutions et/ou compromis finiront par être trouvés.

En revanche, aucune concession ni compromis ne peuvent être envisageables face aux individus qui ont poussé sciemment, directement ou indirectement à impliquer des enfants dans les manifestations de rue, ceux qui y ont contribué même de loin ou par leur passivité. Un tel acte n’a strictement rien à voir avec une démarche naturelle de revendication et de militantisme. Il relève d’une logique irresponsable, abjecte et destructrice de la communauté.

Articles similaires

PolitiqueUne

SM le Roi reçoit aujourd’hui le Président du gouvernement espagnol : Le communiqué du Cabinet royal

« Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a reçu, ce...

EconomieUne

Maroc : la croissance économique devrait atteindre 3,5% à moyen terme, selon le FMI

La croissance économique du Maroc devrait atteindre 3,5% à moyen terme, stimulée...

ActualitéUne

SM le Roi offre un déjeuner en l’honneur du Président du gouvernement espagnol

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a offert, mercredi à Rabat, un...

ActualitéUne

A son arrivée à l’aéroport Rabat-Salé : Pedro Sanchez accueilli par le chef de gouvernement 

Le Président du gouvernement espagnol, M. Pedro Sanchez, est arrivé, mercredi 21...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux