Le 13 porte chance

Le 13 porte chance

Un nouveau conseil d’administration de la Caisse de compensation a eu lieu vendredi dernier sans pour autant qu’un réel projet de réforme soit présenté.

Mais à travers le déroulement de ce dernier CA on peut d’ores et déjà dire que la réforme à la brésilienne, basée sur les aides directes, a été définitivement classée, du moins pour cette année. Ensuite, les charges de la compensation marquées par leur trend haussier ces dernières années (53 milliards de dirhams en 2012) devraient baisser avec des économies de 10 à 13 milliards de dirhams par rapport à l’année dernière.

2013 aura porté chance au gouvernement Benkirane parce que le cours du baril du pétrole à l’international n’a pas bougé depuis des mois et l’appréciation du dollar aussi.

Et si la chance venait à tourner en notre défaveur? Aussi difficile qu’elle peut être, la réforme de la compensation est inévitable surtout que le marché national dépend des marchés internationaux et que la tension qui règne en Syrie, notamment, et les récents développements là-bas, présagent probablement d’un
été difficile…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *