Les autres 12-17 ans…

Les autres 12-17 ans…

La vaccination des jeunes de la tranche d’âge 12-17 ans permettra au Maroc de réaliser un grand bond vers l’immunité collective.

Ils seront un peu plus de 3 millions de jeunes scolarisés à recevoir leur dose et pourront donc retourner à l’école cette année en toute sécurité. Mais le fait est que selon les chiffres démographiques officiels du Haut Commissariat au Plan (HCP), la tranche des 12-17 ans compte aujourd’hui au Maroc environ 3.617.000 individus. Ce qui veut dire que quelque 600.000 d’entre eux ne seront pas vaccinés pour la simple raison qu’ils n’ont pas été recensés pour les besoins de la campagne de vaccination parce qu’ils sont en dehors du circuit scolaire. Le chiffre interpelle évidemment dans la mesure où un jeune âgé de 12 à 17 ans doit naturellement être à l’école, au collège ou au lycée.

Sur ces 600.000 une bonne partie évolue probablement dans d’autres filières comme la formation professionnelle. D’autres sont, malheureusement, dans le monde du travail. C’est là un tout autre débat. Une autre catégorie se trouve, elle, dans une situation encore plus étriquée : ce sont les bacheliers précoces qui viennent de décrocher leur sésame alors qu’ils sont toujours âgés de 17 ans. Certains se sont vu refuser le vaccin parce qu’ils sont en dehors du champ.

Ils sont probablement une toute petite minorité. Même si, il est vrai, la priorité de la vaccination des 12-17 ans est d’assurer une rentrée scolaire sécurisée sur le plan sanitaire, le ministère de la santé aurait pu tout de même faire l’effort pour l’étendre à toutes et à tous.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *